lu ma me je ve sa di
  01
  02
  03
  04
  05
  06
  07
  08
  09
  10
  11
  12
  13
  14
  15
  16
  17
  18
  19
  20
  21
  22
  23
  24
  25
  26
  27
  28
  29
  30
  31
  01
  02
  03
  04
Le CAL Dans
votre région
Services Reportages La Librairie du CAL Newsletter

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir la lettre d'information du CAL, complétez les champs ci-dessous


Découvrez la dernière newsletter ici !

Le corps du délit. 25 ans de droit à l'avortement

Le corps du délit. 25 ans de droit à l'avortement
12min 57sec

Statut de l’enfant mort-né: un faux débat

Statut de l’enfant mort-né: un faux débat
28'

 

Espace de libertés
Une laïcité bien constituée

Découvrir le sommaire de notre numéro de juin

Commander

 

 


Jouissez sans entraves?

Sexualité, citoyenneté et liberté

Mai 2016 • 96 pages • 12 x 21,5 cm
ISBN 978-2-87504-024-4
Collection « Liberté j’écris ton nom »
Prix de vente TTC: 10 euros

Commander

 

 

 


Rapport d'activités 2015

CAL - Rapport annuel 2015

Télécharger

 


 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous via RSS

 

Actualités RSS

24/08/2016

Pas de citoyenneté sans religion à l’école?

À l’approche de la rentrée des classes, le landerneau de l’enseignement a coutume de s’agiter et de profiter de l’ouverture médiatique pour aborder les sujets de la "rentrée". Celle-ci est placée cette année sous le sceau du débat sur la gratuité de l’enseignement, le pacte d’excellence et le cours de philosophie et de citoyenneté (CPC). Une récente sortie du SeGEC s’est invitée au menu; on y constate que curieusement, le Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique a consacré les conclusions de son Université d’été au seul de ces trois sujets qui ne la concerne pas (et pour cause puisqu’il l’a refusé): le cours de philo et citoyenneté. 

Afin de justifier son refus du CPC, le Secrétaire général de l’enseignement catholique fait flèche de tout bois dans les colonnes de La Libre du 19 août. Étienne Michel y affirme que dans le réseau catholique, la  citoyenneté est déjà et continuera à être dispensée à travers différents cours classiques, en ce compris le cours de religion existant. Mesure-t-on exactement la portée de cette option? Peu importe l’école, mais est-il encore concevable de confier l’enseignement de la citoyenneté à des cultes?

Étienne Michel ne peut ignorer la faiblesse d’une argumentation qui fait le grand écart entre son refus d’appliquer l’avis du conseil d’Etat et les obligations communes aux établissements d’enseignement obligatoire subventionnés par la Communauté française, dont ses écoles font partie.

Lire la suite

30/06/2016

Cet été, irez-vous vous baigner dans un cimetière?

Les compteurs du Haut Commissariat des Réfugiés s'affolent: leurs chiffres du jour sont aussitôt démentis par ceux du lendemain. Le flux des migrants ne ralentit pas, celui des naufragés non plus. Ils se déclinent, les uns comme les autres, par milliers. À ce rythme-là, aux alentours du 1er juillet, près de 20.000 personnes auront péri dans la Méditerranée. Mare nostrum est désormais infestée de cadavres.

Lire la suite

15/05/2016

Drogues: ne punissez plus!
Une autre politique drogues est possible

RASSEMBLEMENT

Concerts, stand d'infos, animations, bar

Le vendredi 24 juin de 17h30 à 22h

Kiosque du Parc Royal, 1000 Bruxelles

La situation carcérale est désastreuse. Pourtant, l’orientation répressive de la loi continue d’enfermer les consommateurs de drogues. Un détenu sur trois est derrière les barreaux pour infraction à la loi sur les stupéfiants. Cette criminalisation contribue inutilement à l’ampleur du désastre sanitaire en prison. Un comble tandis que le discours politique clame: "soigner plutôt que punir". Notre mobilisation revendique l’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre des usagers de drogues et le Droit à la Santé pour tous.

Car une AUTRE politique DROGUES est possible!

Lire la suite
10/06/2016

Les évêques partent en croisade

On se rappellera aisément que l’an dernier, la FAPEO avait appelé les parents à demander la dispense du "cours philosophique"», conformément à la décision rendue peu auparavant par la Cour Constitutionnelle les déclarant facultatifs.

Que n’a-t-on entendu alors? La ministre de l’époque avait convoqué manu militari les fauteurs de troubles à s’expliquer en son cabinet, après avoir déclaré que  "ce qui est inadmissible, c’est simplement d’avoir des acteurs de l’enseignement qui font pression sur les parents, au mépris des règles du droit scolaire". Alors qu’en l’occurrence, la Fédération des parents de l’enseignement officiel ne faisait que s’adresser à ses ouailles. Que cela plût ou non, elle était dans son rôle.

Or, que voit-on aujourd’hui? Que les évêques francophones de Belgique viennent d’envoyer une lettre destinée aux parents de l’enseignement officiel dont un enfant suit le cours de religion catholique pour les inciter à ne pas déserter ce cours. Ce qui est scandaleux de la part de la FAPEO serait donc admissible de la part des évêques?

Lire la suite

 
 

Dans la presse

BEL RTL | 23/08/2016

"La laïcité doit figurer dans notre Constitution" – interview d’Isabelle Simonis, ministre de l'Egalité des chances – Martin Buxant

Revue Nouvelle | 23/08/2016

Libérer l’école d’elle-même dossier

Marianne | 23/08/2016

Burkini: fausse question laïque, vraie question politique – tribune de Catherine Kintzler

La Première | 18/08/2016

Burkini: C'est quoi le problème? - CQFD (podcast)