lu ma me je ve sa di
  30
  31
  01
  02
  03
  04
  05
  06
  07
  08
  09
  10
  11
  12
  13
  14
  15
  16
  17
  18
  19
  20
  21
  22
  23
  24
  25
  26
  27
  28
  29
  30
  01
  02
  03
Le CAL Dans
votre région
Services Reportages La Librairie du CAL Newsletter

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir la lettre d'information du CAL, complétez les champs ci-dessous


Découvrez la dernière newsletter ici !

Le corps du délit. 25 ans de droit à l'avortement

Le corps du délit. 25 ans de droit à l'avortement
12min 57sec

Statut de l’enfant mort-né: un faux débat

Statut de l’enfant mort-né: un faux débat
28'

 

Espace de libertés
Une laïcité bien constituée

Découvrir le sommaire de notre numéro de juin

Commander

 

 


Jouissez sans entraves?

Sexualité, citoyenneté et liberté

Mai 2016 • 96 pages • 12 x 21,5 cm
ISBN 978-2-87504-024-4
Collection « Liberté j’écris ton nom »
Prix de vente TTC: 10 euros

Commander

 

 

 


Rapport d'activités 2015

CAL - Rapport annuel 2015

Télécharger

 


 

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous via RSS

 

Actualités RSS

15/05/2016

Drogues: ne punissez plus!
Une autre politique drogues est possible

RASSEMBLEMENT

Concerts, stand d'infos, animations, bar

Le vendredi 24 juin de 17h30 à 22h

Kiosque du Parc Royal, 1000 Bruxelles

La situation carcérale est désastreuse. Pourtant, l’orientation répressive de la loi continue d’enfermer les consommateurs de drogues. Un détenu sur trois est derrière les barreaux pour infraction à la loi sur les stupéfiants. Cette criminalisation contribue inutilement à l’ampleur du désastre sanitaire en prison. Un comble tandis que le discours politique clame: "soigner plutôt que punir". Notre mobilisation revendique l’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre des usagers de drogues et le Droit à la Santé pour tous.

Car une AUTRE politique DROGUES est possible!

Lire la suite
10/06/2016

Les évêques partent en croisade

On se rappellera aisément que l’an dernier, la FAPEO avait appelé les parents à demander la dispense du "cours philosophique"», conformément à la décision rendue peu auparavant par la Cour Constitutionnelle les déclarant facultatifs.

Que n’a-t-on entendu alors? La ministre de l’époque avait convoqué manu militari les fauteurs de troubles à s’expliquer en son cabinet, après avoir déclaré que  "ce qui est inadmissible, c’est simplement d’avoir des acteurs de l’enseignement qui font pression sur les parents, au mépris des règles du droit scolaire". Alors qu’en l’occurrence, la Fédération des parents de l’enseignement officiel ne faisait que s’adresser à ses ouailles. Que cela plût ou non, elle était dans son rôle.

Or, que voit-on aujourd’hui? Que les évêques francophones de Belgique viennent d’envoyer une lettre destinée aux parents de l’enseignement officiel dont un enfant suit le cours de religion catholique pour les inciter à ne pas déserter ce cours. Ce qui est scandaleux de la part de la FAPEO serait donc admissible de la part des évêques?

Lire la suite

24/05/2016

Étienne Michel ou l’opportunisme comptable

Nous avons bien retrouvé le style d’Étienne Michel dans l’interview que lui a consacré "Le Soir" (24 mai 2016) à propos du (futur) Pacte pour un enseignement d’excellence. S’il est deux qualités qu’il faut reconnaître au patron du Segec, c’est son inébranlable foi dans l’enseignement catholique et sa légendaire impartialité. 

M. Michel propose ses priorités et son approche budgétaire alors même que les arbitrages politiques n’ont pas encore été rendus. Autrement dit, rien n’est encore décidé, mais le Segec a déjà, lui, tiré ses conclusions. De surcroît, il ignore des accords politiques précédemment conclus. Calife à la place du calife.

Lire la suite

20/05/2016

Pour qui roule la ministre de l’Éducation?

Les enseignants de la FWB ont récemment reçu une circulaire signée par la ministre Marie-Martine Schyns, qui attire leur attention sur des « ateliers Philo-Théo » à organiser pendant l’année scolaire à destination des élèves des 4e, 5e et 6e primaires.

Nous nous sommes procuré le dossier de présentation des Ateliers Philo-Théo. Comme dit plus haut, la phrase contenue dans la circulaire évoque comme support de réflexion « un texte de spiritualité, une œuvre d’art, un conte, etc. ». Or, le dossier parle, lui, d’un « texte biblique ou un texte de spiritualité, une œuvre d’art, un conte ».

Alors qu’il  n’est pas le rôle d’un ministre de prendre position en faveur d’une opinion philosophique spécifique, Madame Schyns fait ouvertement mais de façon détournée la promotion d’une évangélisation des classes de primaire. On voudrait faire rentrer par la fenêtre un cours de religion qui sort par la porte qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

Le Centre d’Action Laïque souhaiterait que la Madame Schyns justifie de cette opération qui semble bien éloignée des missions d’une ministre communautaire de l’Enseignement obligatoire englobant, notamment, l’école publique.

Lire la suite