Pologne

rouge_dangerL’IVG est interdite sauf en cas de viol, d’inceste, de malformation du fœtus ou si la santé de la femme est en jeu. Dans ces cas, elle est seulement possible jusqu’à 12 semaines de grossesse. Dans les faits, la plupart des médecins refusent d’intervenir. Ils exigent des examens complémentaires jusqu’à dépassement de ce délai. Après 12 semaines, sur indications médicales, l’IVG nécessite l’autorisation de deux médecins différents de celui qui pratique l’intervention.

orange_attentionEn septembre 2016, suite à une pétition de l’Église catholique de Pologne signée par plus de 450.000 personnes, le parlement a approuvé en première lecture une proposition criminalisant totalement l’IVG sauf en cas de danger imminent de mort de la femme enceinte, rejetant parallèlement une contre-proposition de libéralisation de l’accès à l’IVG. Suite à des manifestations monstres en Pologne (“Black protests”), mais aussi en Europe, le Parlement a finalement rejeté la proposition.

orange_attention Fin juin 2017, le président polonais a entériné une loi limitant l’accès à “la pilule du lendemain” qui n’est plus accessible que sur prescription médicale. En mars 2018, avec le soutien de l’épiscopat polonais, une nouvelle proposition de loi dite d’initiative citoyenne a été déposée au Parlement pour interdire l’IVG en cas de constatation de pathologies graves ou de handicap chez le fœtus, cas qui constituent la majorité des avortements pratiqués en Pologne. La proposition a soulevé encore une fois des manifestations massives dans le pays.

orange_attentionEn avril 2020 et dans le contexte de la crise COVID-19, le Parlement polonais a débattu à nouveau d’un projet de loi connu sous le nom de “Stop Abortion” visant à restreindre encore plus l’accès extrêmement limité à l’IVG. Il aurait interdit l’un des trois scénarios où l’avortement est légal: les anomalies fœtales. Le projet de loi proposé a suscité des manifestations en ligne et dans la rue (tout en respectant la distanciation sociale) dans tout le pays et il a finalement été renvoyé pour examen.