Portugal

Depuis 2007, l’IVG est autorisée jusqu’à 10 semaines sur consentement écrit de la femme, avec le certificat médical d’un médecin différent de celui qui pratique l’IVG. Au-delà de 10 semaines, l’IVG est autorisée en cas de viol et sur indications médicales jusqu’à 16 semaines, jusqu’à 24 semaines pour anomalie et malformation fœtale. Il n’y a pas de limite si la vie de la femme est en danger. Les mineures âgées de moins de 16 ans doivent avoir une autorisation parentale pour mettre fin à leur grossesse. Un délai de réflexion de 3 jours est obligatoire, sauf si la limite légale est dépassée.

vert_ok L’avortement est couvert par la sécurité sociale sauf si la femme a recours à un praticien privé. Les femmes sans titre de séjour ont également le droit d’avoir un accès aux soins de santé et donc aux IVG.