Le multilatéralisme, philosophie et histoire

Dans le cadre du colloque « D’Henri La Fontaine à Donald Trump, la fin de l’utopie multilatérale? »

Introduction des séminaires par Daniel SOTIAUX, président de la Fondation Henri La Fontaine

Modérateur: Pierre GALAND, sénateur honoraire, président de l’Association pour les Nations Unies, vice-président de la Fondation Henri La Fontaine

La période Pré-SDN et la construction du multilatéralisme:

Dans une perspective historique, cette première séance montrera que l’utopie de Henri La Fontaine s’inscrit à la suite d’efforts qui, de tous temps, ont recherché le bien. La magnissima charta de H. La Fontaine illustre cette idée.

  • Vincent GENIN (ULg), docteur en histoire contemporaine de l’Université de Liège avec une thèse sur Les juristes belges de droit international (Prix Jean-Baptiste Duroselle)
  • Juliette LAFOSSE (ULB), doctorante qui travaille sur la philosophie de la guerre, le pacifisme, le cosmopolitisme et le droit international. Co-directrice de l’ouvrage  Guerre juste et droit des gens moderne  (2017)
  • Jean-Michel GUIEU, (Paris-1 Panthéon-Sorbonne), historien français, enseignant-chercheur. Spécialiste de l’histoire de la paix dans la première moitié du XXe  siècle ; Auteur de Gagner la paix 1914-1929 (2018) et co-directeur de l’ouvrage Les Défenseurs de la paix 1899-1917 (2018)

En pratique:

Autres rendez-vous du cycle de matinées d’études:

Organisé par la Fondation Henri La Fontaine, le Centre de Droit international de l’ULB et le Centre d’Action laïque. Avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Wallonie-Bruxelles international