Ne pas avoir d’enfants

Repenser et habiter cette réalité au XXIe siècle:
injonctions de genre, résistances et résiliences en action

Colloque international organisé par le FERULiège, l’Unité de Recherche Adaptation, Résilience et Changement (ARCh) et la Faculté des Sciences Sociales (FaSS) de l’ULiège.

La diversité grandissante des formes de composition des familles et les avancées majeures dans les technologies de procréation bouleversent non seulement le sens que nous donnons au fait d’avoir des enfants, mais aussi — et on s’en rend moins compte — celui de ne pas en avoir. Aujourd’hui, on constate que nos sociétés et opinions publiques ont encore beaucoup de mal à considérer une vie sans enfant comme une vie à part entière, alors que, par ailleurs, elles revendiquent largement le principe de choix et de droits individuels, sans reconnaître qu’elles laissent sur le côté celles et ceux pour qui ce projet est soit impossible ou inenvisageable.

Avec la participation de:

  • Sylvie Cromer (U. Lille 2), Magali Mazuy (INED), Hermeline Pernoud (U. Sorbonne Nouvelle), Chiara Saraceno (U. Turin),
  • Jean-Jacques Amy (VUB), Joseph Gatugu (UCLouvain), Stéphanie Haxhe (ULiège), Antoine Janvier (ULiège), Sylvie Lausberg (Centre d’action laïque), Despina Naziri (ULiège), Valérie Piette (ULB), Élodie Razy (ULiège), Véronique Servais (ULiège),
  • Membres du FERULiège: Danielle Bajomée, Juliette Dor, Claire Gavray, Marie-Élisabeth Henneau, Brigitte Liebecq, Geneviève Van Cauwenberge

En pratique: