Radicalité violente et ethnopsychiatrie

La radicalité violente est présente dans notre actualité, dans nos conversations et préoccupations. Cependant, cette notion est mal définie et charrie pas mal d’amalgames ou de flou.

Afin de mener un travail de réflexion sur cette notion de « radicalité violente », le CAL Charleroi pilote un Observatoire des radicalités – fondé à la suite des attentats de Bruxelles le 22 mars 2016 – qui fonctionne comme une instance de mémoire et une instance de réflexion. Cet observatoire travaille en synergie avec les autres régionales du Centre d’Action Laïque et en partenariat avec d’autres structures actives dans le champ des radicalités.

Par quelles grilles de lectures appréhender ce phénomène? La grille de lecture essentialiste? La grille de lecture sociologique? La grille de lecture criminologique? La grille de lecture militaire?

La conférence de Philippe Woitchik nous permettra d’investiguer la piste de l’ethnopsychiatrie. Le Docteur Philippe Woitchik est psychiatre, responsable de la consultation d’ethnopsychiatrie à l’hôpital Brugmann (ULB).

En pratique:

  • Le 20 mars de 18h30 à 20h30
  • À l’Auditorium du CPAS de Charleroi – Boulevard Joseph II 13 à 6000 Charleroi
  • Gratuit
  • Réservation souhaitée: info@cal-charleroi.be ou 071/53.91.72
  • Plus d’infos: cal-charleroi.be