Actualités

Prix Henri La Fontaine 2021

Prix Henri La Fontaine 2021

Ce lundi 20 septembre, au Palais des Académies à Bruxelles, l’ONG Ahazaza s’est vu remettre officiellement le Prix international Henri La Fontaine pour l’Humanisme. Ce prix,  décerné tous les deux ans par la Fondation Henri La Fontaine, récompense des personnalités ou associations qui s’engagent et œuvrent aujourd’hui en faveur des idéaux défendus par Henri La Fontaine, prix Nobel de la Paix en 1913: l’universalisme, le féminisme, l’émancipation, la paix. Traditionnellement remis au mois de décembre, à l’occasion de la journée internationale des droits humains, ce prix sera dorénavant attribué à l’occasion de journée internationale pour la paix (le 21 septembre).

Le jury, présidé pour cette cinquième édition par la tunisienne Faouzia Charfi, a décidé de récompenser l’école rwandaise libre Ahazaza, soulignant l’esprit laïque et la qualité de l’engagement de cette dernière, dans une petite ville, Muhanga, située en milieu rural à 48 km de Kigali. L’école Ahazaza se veut une réponse à l’horreur et à l’inhumanité, en prônant la paix, la non-violence, la tolérance et le développement par l’éducation. Le jury attire l’attention sur l’importance d’un enseignement de qualité laïque, dans un esprit d’ouverture, sans distinction de race, d’ethnie, de religion, de sexe, comme un outil d’émancipation et de mobilité sociale dans le respect d’un humanisme vécu.

Le Prix Henri La Fontaine pour l’Humanisme est composé de trois éléments: un dipôme, un trophée (une sculpture originale en verre inspirée d’une œuvre de Pierre Lahaut et réalisée par Allain Guillot, maître verrier, meilleur ouvrier de France) et un chèque de 10.000€. Il a été remis par la présidente du jury, Faouzia Charfi, à la présidente de l’ONG Ahazaza et directrice de l’école, Raina Luff. Celle-ci a remercié chaleureusement le jury et la Fondation Henri La Fontaine: “Le Prix Henri La Fontaine est un adjuvant extraordinaire pour tout le corps professoral et toutes les personnes qui, en Belgique et au Rwanda, œuvrent à la bonne gestion de l’école. Sentir un tel soutien est une grande motivation pour maintenir nos objectifs de qualité.”

Thématiques abordées: