Le destin lunaire de l’âme

Et le troisième jour...

Qu’advient-il de l’âme au moment de la mort? À cette question, fondamentale s’il en est, les religions apportent des réponses variées, mais elles s’accordent très souvent pour affirmer que le troisième jour après le décès est décisif. Dans de nombreuses civilisations, il est dit que l’âme séjourne trois jours auprès du corps sans vie avant d’entreprendre son voyage vers l’au-delà. Les rites funéraires ponctuent ce départ pour l’autre monde et aident le défunt à acquérir son nouveau statut. À l’instar de plusieurs divinités proche-orientales et de nombreux défunts qui visitèrent les enfers, le Christ ressuscita d’entre les morts le troisième jour.

Cette croyance, mise en lumière par l’histoire comparée des religions, serait-elle née de l’observation des phases de la lune qui, chaque mois, rétrécit en un mince croissant, disparaît durant trois nuits et renaît pour recommencer son cycle sans fin? L’invisibilité périodique de l’astre nocturne et la néoménie seraient-elles à l’origine des espérances eschatologiques de l’humanité?

L' auteur

Xavier De Schutter

Philologue classique et historien des religions, Xavier De Schutter est collaborateur scientifique de l’Université libre de Bruxelles, chargé de cours en histoire à l’École européenne et professeur de langues anciennes à l’Athénée Royal d’Auderghem.

Il est l’auteur de nombreux articles de recherche et de vulgarisation ainsi que de livres sur l’histoire comparée des religions dont Les métamorphoses du divin (Espace de Libertés, 2002), Le destin lunaire de l’âme. Et le troisième jour… (Espace de Libertés, 2006), Délices et supplices de l’au-delà (Mols-Desclée de Brouwer, 2010) et Les tribulations de l’âme (Mols-Desclée de Brouwer, 2014). Il rédige régulièrement le “Coup de pholie” publié dans Espace de Libertés.

1 15,00