Actualités

Une vision humaniste pour l’Europe

Une vision humaniste pour l’Europe

L’Union européenne vient de fêter ses 60 ans. L’occasion pour la Fédération Humaniste Européenne (FHE) de proposer sa « vision humaniste pour l’Europe »: une perspective confiante, optimiste et solidaire. Une vision qui doit permettre à l’Union européenne de venir à bout des nombreux défis auxquels elle fait face actuellement. Une vision qui doit aussi lui permettre de sauvegarder son modèle basé sur l’État providence et le service public. Une vision enfin qui lui permet de se projeter avec ambition vers l’avenir.


Une vision humaniste pour l’Europe

Télécharger


Des valeurs humanistes essentielles

Liberté, égalité, solidarité, respect de la dignité humaine, recours à l’argumentation rationnelle, au dialogue et au débat, mais aussi devoir de garantir un avenir durable pour les générations futures: la vision pour l’Europe proposée par la FHE est résolument humaniste.

Les grandes lignes de la Vision humaniste pour l’Europe proposée par le FHE:

  • La laïcité: la meilleure garantie de la coexistence harmonieuse de toutes les conceptions de la vie
  • Aucune concession sur l’Etat de Droit et les Droits Humains
  • L’éducation est le fondement de la pensée critique ainsi qu’un élément vital de la démocratie
  • La science comme meilleure arme pour faire face aux défis du monde d’aujourd’hui et de demain
  • Solidarité et humanité pour une vision de long terme pour l’asile et l’immigration
  • L’Union européenne a plus que jamais besoin d’une vision politique commune

Pour une Europe plus solidaire et progressiste

Si l’Europe veut un jour sortir de sa crise de confiance actuelle, il est essentiel qu’elle réaffirme avec force ses valeurs fondamentales. L’Union européenne doit endosser et promouvoir pleinement la laïcité. Et ce, afin de permettre la coexistence pacifique des nombreuses croyances que portent ses citoyens. Elle doit également condamner avec force et fermeté tout écart à l’État de droit et les droits humains. En outre, il est de son devoir de placer l’éducation et la recherche au sommet de son agenda politique, et ce afin de répondre aux défis actuels tout en assurant la pertinence des débats publics à venir. Enfin, l’Union européenne doit faire en sorte de trouver une réponse humaine et ouverte afin de faire face à la pression migratoire croissante à laquelle elle est aujourd’hui confrontée.

C’est seulement en agissant de la sorte que l’Union européenne pourra projeter la vision politique confiante et optimiste d’une Europe plus solidaire et progressiste, dépassant le court-termisme des intérêts nationaux et apportant des réponses rapides et efficaces aux défis actuels et futurs. C’est ainsi qu’elle pourra regagner progressivement la confiance de ses citoyens.

Thématiques abordées: