Blasphèmes et libertés

La question du blasphème ne relève pas d’un passé médiéval révolu. L’affaire Rushdie, celle du film La dernière tentation du Christ et quelques autres dans la plupart des pays d’Europe ont montré que la répression du blasphème reste d’une actualité brûlante. La revendication d’une liberté extrêmement étendue dans la critique des idées n’est pas l’expression d’un quelconque fondamentalisme, mais bien une forme supérieure de respect de la personne, en même temps que la condition du progrès et du développement des idées dans la société. La plupart des pays d’Europe occidentale maintiennent dans leur code pénal une loi réprimant le blasphème, qu’ils ne veulent ou ne peuvent abroger. Ce n’est pas innocent.

L’ouvrage comprend, en annexe, les textes juridiques de base concernant la répression du blasphème en Europe.

 

Sous la direction de Patrice Dartevelle, Philippe Denis et Johannes Robyn

En coédition avec les Éditions du Cerf