Cérémonies laïques

Chacun peut éprouver le désir de marquer une étape ou un événement important de son existence par une manifestation à laquelle proches et amis sont conviés. Les cérémonies laïques n’ont pas d’autre but que de rencontrer le souhait de ceux qui cherchent cette dimension sociale pour la concrétisation de leurs engagements laïques.

Le rituel reflète les valeurs humanistes qu’ils souhaitent partager avec leurs proches. Une cérémonie laïque se déroule dans un lieu neutre hors maison communale, selon le choix des personnes concernées. Ce choix porte également sur la présence et l’implication active ou passive du conseiller laïque le jour de la cérémonie.

Ce service est gratuit et organisé par nos régionales.

Plus d’infos sur les cérémonies laïques:

Le mouvement laïque: une église sans dieu?

Certains veulent voir dans l’organisation de la laïcité ainsi que dans les cérémonies qu’elle propose une sorte de copie un peu décalée de l’Église catholique.

Bien sûr, il a fallu se structurer, particulièrement depuis que l’État reconnaît le mouvement laïque au même titre que les cultes. Bien sûr, les cérémonies laïques marquent des instants de la vie que les Églises célèbrent aussi. Mais elles ne comportent aucune promesse de fidélité à une croyance, à une doctrine, à une personne ou une communauté particulière, même non confessionnels. Et elles ne sont absolument pas obligatoires pour appartenir à la “communauté” des laïques.

Ces cérémonies ne répondent qu’au désir, très répandu, de marquer une étape ou un événement important de l’existence avec un minimum de solennité. Ni plus, ni moins.