La bête rôde encore

Essai sur l'incitation à la haine

Paru le 8 mars à l’occasion de la Foire du livre de Bruxelles 2017

La bête, qui a sévi tout au long de l’histoire, ne trépasse pas. En ces temps déraisonnables, elle rôde à nouveau.

Ce bref essai vise à démontrer que l’incitation à la haine est une entrave à la liberté d’expression. Interférant avec la pensée et court-circuitant la raison, elle est un déni  d’humanisme. Le discours de haine fait appel aux émotions les plus primitives, exacerbe l’ostracisme, accentue l’obsession identitaire, accroît les antagonismes, déclenche le conflit. Il a été la cause première d’innombrables violences, commises tant sur des individus que sur des groupes de population, dont plusieurs, ayant eu lieu depuis le XVe siècle, sont rapportées dans cet ouvrage.

Le dilemme confrontant le monde judiciaire en la matière y est également commenté.

La société se doit de prévenir et contenir l’incitation à la haine de façon éclairée.

L' auteur

Jean-Jacques Amy

Professeur émérite à la Vrije Universiteit Brussel et rédacteur en chef honoraire de l’European Journal of Contraception and Reproductive Health Care, Jean-Jacques Amy a été membre fondateur de la Ligue pour l’abolition des lois réprimant le blasphème et le droit de s’exprimer librement. Il a été condamné à répétition pour assistance à des femmes en état de détresse, avant la dépénalisation partielle de l’avortement.