L’information sous contrôle

Médias et pouvoir économique en Belgique

Vieux débat que celui de l’indépendance de l’information. Mais le plus souvent faussé par des problèmes écrans ou conduit de façon trop abstraite. L'”autonomie” du travail journalistique est moins soumise à la pression du personnel politique que placée sous l’emprise du monde industriel et financier, dont le pouvoir de contrôle, plus ou moins senti et consenti, est grand sur la manière dont les médias rendent compte des phénomènes sociaux.

Données et exemples à l’appui, Geoffrey Geuens décrit les principaux ressorts de cette sorte de complexe médiatico-industriel à la belge, dont les effets d’imposition sont d’autant plus puissants qu’ils passent le plus souvent inaperçus.

L' auteur

Geoffrey Geuens

Titulaire d’un doctorat en information et communication, Geoffrey Geuens est chargé de cours au Département des arts et sciences de la communication de l’Université de Liège depuis 2007. Ex-chroniqueur au Matin, il est également l’auteur de Tous pouvoirs confondus. Capital, État et médias à l’ère de la mondialisation (Bruxelles, EPO, 2003).