Ô Blaise! A quoi tu penses?

Essai sur les Pensées de Blaise Pascal

Quand il écrit les Pensées, Pascal est persuadé d’accumuler les arguments les plus irréfutables en faveur de la foi chrétienne, d’accabler l’incrédule sous un faisceau de preuves indubitables, aussi diverses que convergentes, de l’acculer à reconnaître, s’il est raisonnable et de bonne foi, que seule la doctrine chrétienne peut expliquer le mystère de notre condition. Or par les continuelles contradictions dans lesquelles il tombe, Pascal ne cesse de ruiner lui-même l’explication qu’il propose. Les preuves historiques qu’il prétend apporter à l’appui de la solution chrétienne ne font que souligner le caractère profondément humain d’une religion qu’il prétend éternelle et divine.

Au total, si la lecture des Pensées est assurément de nature à convaincre de la misère de l’homme ceux qui n’en seraient pas déjà convaincus, c’est peut-être la misère de l’apologiste qui nous en convainc le mieux. Car c’est lui, bien plutôt que l’incrédule, qui refuse de regarder notre condition en face.

René Pommier propose ici une lecture originale de Pascal dont il déconstruit toute la logique argumentative à la façon d’un nouveau Voltaire: non en y répondant mais en la suivant rigoureusement pas à pas.

L' auteur

René Pommier

Agrégé des Lettres, ancien élève de l’École normale supérieure, Docteur d’État, René Pommier a fait la plus grande partie de sa carrière à l’université de Paris-Sorbonne où il était professeur de littérature française du XVIIème siècle. Polémiste impénitent, il a vigoureusement combattu le structuralisme, la sémiotique et la « nouvelle critique » en général, notamment dans son Assez décodé! qui a obtenu le Prix de la critique de l’Académie française. Mais sa cible de prédilection a toujours été la religion dans laquelle il a été élevé. Il lui avait consacré son premier livre, Une croix sur le Christ.