Actualités

Anthostoria, a flower Story. Une expo sur les mutilations génitales féminines.

Anthostoria, a flower Story. Une expo sur les mutilations génitales féminines.

Du grec antho, la fleur, et storia, l’histoire, Anthostoria est plus qu’une histoire de fleurs… C’est à travers cette manière plus poétique d’évoquer les mutilations génitales féminine que 15 étudiantes de l’ULB, venant de facultés différentes, ont monté ce projet d’exposition sur ces tortures que subissent encore de trop nombreuses femmes. 200 millions dans le monde. 18.000 rien qu’en Belgique !

Après avoir exposé à l’Université libre de Bruxelles, c’est le Centre d’Action Laïque qui a accueilli leur seconde édition du 11 au 15 février.

Tout au long de la semaine des groupes d’étudiants, susceptibles d’être confrontés à cette problématique dans leur vie professionnelle future (assistants sociaux, enseignants, infirmiers, etc.), ont bénéficié de visites guidées, permettant de les informer sur ces atrocités qui ne se passent pas très loin de chez nous. Ces échanges avec ces jeunes visiteurs et visiteuses ont renforcé la conviction des organisatrices que beaucoup d’entre eux étaient touchés par cette problématique et qu’Anthostoria a donc un réel impact et une réelle nécessité.

La troisième édition se déroulera au parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles du 11 au 15 mars.

Thématiques abordées: