Communiqués de presse

Le gouvernement, le pape et le budget

Le gouvernement, le pape et le budget

Le Centre d’Action Laïque s’étonne de voir le gouvernement belge interrompre, pour 48 heures, un conclave budgétaire décisif pour l’avenir de la population pour se rendre en grande délégation à Rome pour l’intronisation du Pape.

Apparemment, les critiques déjà émises lors du déplacement massif à l’occasion de la canonisation du Père Damien n’ont pas été entendues.

Rappelons que le Vatican ne doit son statut d’ « État » qu’à un pacte conclu avec le parti fasciste de Mussolini au pouvoir en Italie en 1929 lors des Accords du Latran. Un « État » qui n’est d’ailleurs pas reconnu par les Nations Unies, où le Saint-Siège ne dispose que du statut d’observateur non membre.

Le CAL rappelle son profond respect pour les croyances de chacun et pour l’impartialité de l’État comme garante de la liberté de chacun d’adhérer à la religion ou à la philosophie de son choix.

Dans cette optique, il ne peut que regretter que les représentants élus du peuple mettent leur travail de ministres au frigo dans un moment aussi crucial pour le pays pour aller célébrer en grande pompe l’avènement d’un pape réclamant une « église pauvre pour les pauvres ».

 


© Photo: Mike, CC BY-NC-ND 2.0

Thématiques abordées: