L’enfermement: un choix de société en question

épuisé

Le mouvement laïque est présent depuis longtemps dans l’univers carcéral. Que ce soit par l’assistance morale aux personnes détenues ou par l’aide sociale aux justiciables et aux victimes, l’implication laïque se situait jusqu’ici principalement sur le plan individuel. La situation de crise qui touche prioritairement les personnes précarisées n’épargne évidemment pas les personnes incarcérées et leur famille. De plus, les conditions de détention contraires à la dignité humaine qui prévalent dans la plupart des prisons génèrent des difficultés et des souffrances pour lesquelles un accompagnement laïque a tout son sens.

Le système pénitentiaire belge et ses aberrations actuelles et de manière plus générale, la tendance à l’enfermement (des mineurs, des étrangers non autorisés, des personnes en difficultés psychiques, des personnes âgées…) qui se développe dans notre société soulèvent des questions politiques et sociales plus générales sur la gestion du vivre ensemble et des libertés individuelles. Ces questions interpellent clairement les valeurs et l’éthique laïques et donc son positionnement politique par rapport à ces questions.

Cet “Outil de réflexion” vise à comprendre pourquoi et comment le système carcéral belge actuel heurte les valeurs laïques et conduit à demander que des alternatives politiques durables et significatives soient mises en place.

Édition mise à jour en février 2014. Première édition: 2011