Sciences et croyances

Quelle place pour la démarche scientifique en Europe?

En novembre 2010, le CAL organisait au Parlement européen une journée de colloque sur le thème « Sciences et croyances: la place de la démarche scientifique en Europe ».

Point de départ: le constat d’une pression anti-évolutionniste croissante sur les systèmes éducatifs et institutionnels en Europe (y compris en Belgique) où le créationnisme, sous ses différentes formes, essaie de s’imposer. Or, remettre en cause le modèle de l’évolution revient à mettre en question la démarche scientifique, basée sur l’observation, l’expérimentation et la modélisation. La tentative des créationnistes – et à travers eux des religions – d’extraire la question de l’origine de l’homme du champ scientifique est une atteinte à la curiosité, au questionnement de la nature et à l’expérimentation.

L’analyse et les débats ont porté sur l’articulation entre la science et la société en Europe; science et technique conditionnant désormais la vie quotidienne du citoyen et, plus globalement, les rapports sociaux. C’est pourquoi elles font inéluctablement l’objet de diverses pressions que ce colloque a tenté de décoder.

Ouvrage collectif sous la direction de Michel Van den Abeele

1 10,00