Une démocratie approximative

L'Europe face à ses démons

Disponible en précommande, cet ouvrage sortira le 21 février à l’occasion de la Foire du livre de Bruxelles.

Au siècle dernier, l’existence de l’Europe n’a jamais été vraiment questionnée. Il n’en va plus de même aujourd’hui. Elle garde des défenseurs, mais ses détracteurs occupent aussi largement la scène médiatique. Dans ce contexte, l’extrême droite revient en force, accompagnée d’une angoissante question: l’histoire va-t-elle bégayer?

L’Europe maîtrise les combats politiques, mais elle est désarmée devant les peurs, les fantasmes et le rejet des réfugiés qu’elle n’avait pas anticipés. Elle se ferme malgré elle et cela la fragilise. Dans cet ouvrage, l’auteure éclaire cette problématique de l’ouverture et de la fermeture sous un double éclairage: politique et psychologique. Mais elle apporte aussi une note d’optimisme, car le siècle qui se lève est aussi porteur d’espoir.

Aujourd’hui, en Europe, des jeunes réagissent. Friands des nouvelles technologies, ils proposent une « démocratie approximative », décomplexée, qui tente de maîtriser les changements. Leur but: faire mentir le TINA (There is no alternative) de Margaret Thatcher. Cette démocratie émergente a moins vocation de s’émanciper du politique que de le guider. L’auteure analyse sa portée socio-historique et salue la présence des associations laïques dans ces mouvements.

L' auteure

Véronique De Keyser

Véronique De Keyser est psychologue et professeure émérite à l’Université de Liège. Députée européenne (PS) de 2001 à 2014, elle a été en charge de dossiers sensibles au Moyen-Orient, comme ceux de l’Irak, de la Syrie et de la Palestine. Son dernier ouvrage, coécrit avec Stéphane Hessel et publié chez Fayard en 2014, a pour titre Palestine, la trahison européenne.

À (ré)écouter

L’Europe, une démocratie approximative?

Libres, ensemble – 3/02/2018