Charles De Coster, journaliste à l’Uylenspiegel

Si l’écrivain Charles De Coster, auteur de la célèbre Légende d’Ulenspiegel, est connu et reconnu à travers le monde, son oeuvre journalistique ne bénéficie pas de la même reconnaissance. Pourtant, sa collection à l’Uylenspiegel, journal des ébats artistiques et littéraires, feuille satirique anticonformiste fondée en 1856 par Félicien Rops, mérite à tout le moins d’être prise en considération.

C’est maintenant chose faite grâce à l’étude fouillée de Raymond Trousson qui, pour la première fois, commente et remet en contexte cette intense production journalistique. Sous la plume, les chroniques artistiques, littéraires et autres analyses vitriolées de la vie politique prennent toute leur dimension et se révèlent à leur juste valeur, c’est-à-dire comme des témoins majeurs des enjeux et préoccupations d’une époque charnière.

L' auteur

Raymond Trousson

Professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles où il enseigne la littérature française et la littérature comparée, Raymond Trousson est spécialiste des littératures modernes comparées et du XVIIIe siècle, plus particulièrement de Voltaire, Rousseau et Diderot. Il est membre de l’Académie royale de Langue et Littérature françaises de Belgique depuis 1979 et docteur honoris causa de l’Université de Nantes depuis 2006. Spécialiste de l’œuvre de De Coster, il a également publié Charles De Coster ou la vie est un songe (Labor, 1990) et édité ses Lettres à Elisa et de ses romans, les Contes Brabançons et Le Voyage de noce. Aux éditions du Centre d’Action Laïque, il a publié Histoire de la libre pensée. Des origines à 1789 (1993) Voltaire et les droits de l’homme (1994) Charles De Coster, journaliste à l’Uylenspiegel (2007)

1 22,00