La crise de l’égalité

Le multiculturalisme en question

Nous vivons aujourd’hui dans une société multiculturelle et qui se doit d’être pluraliste. Mais peut-être avons-nous trop vite fait le constat que nous serions irrémédiablement conduits pour autant à reconnaître des droits spécifiques à de prétendues « minorités », et à mener des politiques multiculturelles actives pour compenser les discriminations sociales. Pour y pousser, pourtant, la pression religieuse s’insinue partout et, conjuguée aux revendications identitaires, mène à la fragmentation de nos sociétés.

L’égalité démocratique est ainsi en crise. Cet essai tend à montrer qu’il est néanmoins possible de concilier la défense résolue des principes démocratiques universels et le pragmatisme juridique, politique et pédagogique que peut nécessiter le pluralisme. L’équilibre, dans nos sociétés en forte mutation, est bien entendu malaisé à atteindre: il suppose d’évaluer en la matière ce qui est négociable, et ce qui n’est pas négociable. Mais, surtout, cet équilibre ne peut entamer la triade fondamentale du socle démocratique: l’égalité, la fraternité et la liberté des citoyens.

L' auteur

Jean-Philippe Schreiber

Historien des religions, Jean-Philippe Schreiber est professeur ordinaire à l’Université libre de Bruxelles et directeur de recherches au FNRS.

Il a notamment publié, aux éditions du Centre d’Action Laïque, La crise de l’égalité. Essai sur la diversité multiculturelle (2012) et La Belgique, État laïque… ou presque. Du principe à la réalité (2014) dans la collection « Liberté j’écris ton nom ».

Il a également dirigé, chez le même éditeur, la publication Dynamiques individuelles de sécularisation. Le cas des personnes de tradition musulmane en Belgique (2014) dans la collection « Outils de réflexion ».

1 15,00