La marche des ombres

Réflexions sur les enjeux de la migration

La migration est l’impensé politique majeur de ce début de XXIe siècle. Gérée à reculons par les faits et la jurisprudence, la politique en matière migratoire a consisté, depuis la fermeture des frontières de 1974, à faire muer l’Europe en forteresse. L’État, construction sédentaire, méprise par nature le nomade qui vient rechercher une herbe plus verte.

Ce petit livre tente de tirer parti des principaux problèmes rencontrés par la question migratoire et de suggérer, au départ du droit cosmopolitique kantien et des conséquences tirées de la rotondité de la Terre, les formes que pourrait revêtir, demain, une meilleure prise en compte des enjeux migratoires inhérents à notre époque.

L' auteur

François De Smet

Docteur en philosophie de l’Université libre de Bruxelles, François De Smet est scénariste et essayiste. Il a publié récemment Reductio ad hitlerum. Une théorie du point Godwin (PUF, 2014) et Une nation nommée Narcisse (L’Académie en poche, 2014). Il est également chroniqueur régulier pour la Première (RTBF) et La libre Belgique. Depuis la parution de cet essai, il est devenu directeur de Myria (Centre fédéral Migration).

Prix littéraires