16 AVR 2016
Émission radio

Vers un accouchement discret

Durée
Tags

  Une Proposition de loi modifiant le Code civil afin de permettre l’accouchement discret vient d’être déposée fin février sur la table du Parlement par Laurette Onkelinx. Actuellement, en Belgique, en cas de naissance, le nom de la mère doit obligatoirement figurer dans l’acte de naissance. Avec cette loi, la mère pourrait accoucher dans l'anonymat, mais à ses 18 ans, l'enfant pourra connaître son identité s'il en fait la demande. La mère biologique ne pourra pas s'y opposer : "La proposition de loi tente l’équilibre entre la protection de la mère qui veut accoucher, mais qui ne veut pas garder son enfant, d’une part, mais aussi les droits de l’enfant à connaître son identité", explique la cheffe de groupe PS à la Chambre, Laurette Onkelinx.   Avec Susann Wolff,  psychanalyste, psychologue et professeur de psychologie clinique à l'UCL, Sylvie Lausberg, Directrice de la Cellule Etudes et Stratégies du CAL, ainsi que Laurette Onkelinx pour débattre d’un sujet qui ne regarde pas que les femmes mais une société toute entière.