Actualités

Légalisation de l’IVG à Saint-Marin, mariage pour tous en Suisse: la démocratie directe au secours des droits et de l’égalité

Légalisation de l’IVG à Saint-Marin, mariage pour tous en Suisse: la démocratie directe au secours des droits et de l’égalité

Dimanche 26 septembre, deux référendums ont permis des avancées importantes en Suisse et à Saint-Marin.

Dans cette petite république enclavée en Italie, plus de 77% des électeurs se sont prononcés en faveur de la légalisation de l’avortement. Une excellente nouvelle, deux jours avant la Journée mondiale de lutte pour le droit à l’avortement, qui restait punissable de peines de prison tant pour la femme qui y aurait recours que pour le médecin. En pratique, aucune poursuite n’a eu lieu depuis 1978 et l’autorisation de l’IVG dans l’Italie avoisinante. La campagne de l’Union des Femmes Saint-Marinaises (UDS) s’était heurtée à une forte opposition de partis conservateurs et de l’Église catholique. Pour l’UDS, c’est une victoire « de toutes les femmes de Saint-Marin sur les conservateurs et les réactionnaires qui croient que les femmes n’ont pas de droits. (…) C’est aussi une victoire sur l’Église catholique, qui était notre adversaire et a tout tenté pour empêcher ce résultat ». Les électeurs ont fait le « choix clair et sans équivoque de donner aux femmes la possibilité de choisir et la dignité en tant que citoyennes. C’est une victoire laïque pour l’autodétermination sur les questions fondamentales de l’existence de chacune. »

En Suisse, le mariage de personnes du même sexe a été adopté à 64% des voix. Une majorité de « oui » a été dépassée dans tous les cantons, y compris ceux plus conservateurs de Suisse centrale. Le projet de loi prévoit également la possibilité d’adoption pour les couples mariés de même sexe. Pour les partisans du oui, « c’est le reflet du changement de mentalité qu’il y a eu ces 20 dernières années, c’est vraiment le reflet de cette très large et très importante acceptation des personnes LGBTQI+ dans la société ».

Ces deux avancées montrent le rôle essentiel que les citoyens peuvent jouer face aux blocages de la part des partis ou des institutions. Ils peuvent montrer leur volonté de changement, comme récemment en Irlande sur la légalisation de l’IVG et le mariage de personnes du même sexe. En outre, ces progrès n’ont pas été imposés d’en haut, mais débattus et acceptés par les citoyens eux-mêmes: ce sont des choix clairs, fondés sur la légitimité démocratique, qui sont donc incontestables par leurs opposants.

Thématiques abordées: