Actualités

Mémorandum | Éducation

Mémorandum | Éducation

L’éducation est au cœur des combats laïques depuis la naissance du mouvement. Le Centre d’Action Laïque entend soutenir l’enseignement en tant que service public, neutre et ouvert à toutes et tous, quelles que soient les convictions privées de chacun. C’est pourquoi le Centre d’Action Laïque soutient l’impartialité de l’institution scolaire. Cette dernière doit être garantiepar une politique harmonisée en matière de port de signes religieux, philosophiques ou partisans à l’école, tant pour les élèves que pour les membres du personnel (équipes pédagogiques) ainsi que par une réforme du calendrier scolaire jusqu’ici juxtaposé à celui des fêtes catholiques. Dans le cadre des réformes en cours, le Centre d’Action Laïque confirme que l’objectif estd’aboutir à terme à un réseau public unifié, permettant de garantir le traitement égalitaire entre élèves, de réaliser des économies d’échelle et de renforcer la solidarité entre écoles.

La mission de l’école est avant tout de former des citoyens et citoyennes libres, autonomes, émancipés. Pour ce faire, l’école doit donner aux jeunes les outils qui leur permettront dedévelopper leur capacité d’analyse, leur esprit critique, leur volonté d’apprendre, d’échanger et de s’investir dans des projets individuels et collectifs. Ces savoirs et compétences doivent être promus dans le cadre d’un véritable cours de philosophie et de citoyenneté de deux périodes par semaine pour tous les élèves. Cette approche critique doit également être développée de manière transversale, à travers l’ensemble des disciplines scolaires. Ainsi, le Centre d’Action Laïque demande un renforcement de la neutralité de l’enseignement officiel de manière à susciter une posture active de la part des enseignants. La formation des citoyens et citoyennes implique aussi la pratique de la démocratie dès l’école par la promotion de structures de participation pour les élèves (conseils de classe, délégués d’élèves…) et leurs parents (associations de parents, conseils de participation…).

L’école reste aussi le premier lieu de promotion sociale. Afin de garantir l’accès équitable à l’école, une série de mesures sont indispensables, dont la garantie de l’accès à une école publique et neutre à une distance raisonnable, la gratuité de l’enseignement, la promotion d’un tronc commun polytechnique et pluridisciplinaire, la lutte contre le redoublement et la relégation scolaire et la promotion d’une école inclusive et intégrative (sur base des critèressocio-économiques, du genre, culturels, familiaux, des troubles d’apprentissage, du handicap).

Retrouvez toutes les propositions du Centre d’Action Laïque dans son Mémorandum pour les élections régionales, communautaires, fédérales et européennes: memorandum2019.laicite.be