La transition écologique et sociale

Pour une prospérité soutenable et partagée

Le coronavirus n’a pas frappé une économie mondiale saine, mais un système inégalitaire, insoutenable et instable. Plutôt que reconstruire le « monde d’après » à l’identique, le défi consiste à tirer profit de la crise mondiale pour instaurer un Green New Deal permettant de répondre démocratiquement aux défis économiques, sociaux et environnementaux du XXIe siècle. Il ne s’agit pas seulement de sauver le système, mais de le transformer pour résoudre ses contradictions. Le choc du « grand confinement » doit être l’opportunité d’opérer une transition écologique et sociale garantissant une prospérité soutenable et partagée.

L' auteur

Arnaud Zacharie

Arnaud Zacharie est secrétaire général du Centre national de coopération au développement (CNCD-11.11.11). Il est maître de conférences à l’ULB et à l’ULiège, et il enseigne dans plusieurs hautes écoles. Docteur ès Sciences politiques et sociales, il est également détenteur d’un master en Études européennes pluridisciplinaires, d’un diplôme d’études approfondies en Relations internationales et d’une licence en Arts et Sciences de la Communication. On lui doit plusieurs ouvrages parmi lesquels Mondialisation: qui gagne et qui perd (2013) et Mondialisation et national-populisme: la nouvelle grande transformation (2020) aux éditions La Muette/Le Bord de l’eau..