Communiqués de presse

20 candidats au statut de réfugié hébergés au CAL à l’initiative des cercles d’étudiants de l’ULB

20 candidats au statut de réfugié hébergés au CAL à l’initiative des cercles d’étudiants de l’ULB

L’Université Libre de Bruxelles et le Centre d’Action Laïque se sont unis pour soutenir l’action entreprise par les cercles d’étudiants en faveur des demandeurs d’asile.

La pression des événements et la réponse incomplète des pouvoirs publics fait peser un poids anormalement lourd sur les épaules des bénévoles qui se trouvent à court de solutions pour pallier les manquements dans l’organisation de l’accueil.

Le CAL reçoit et abrite, depuis ce mardi 6 octobre, une vingtaine de demandeurs d’asile, Syriens pour la plupart. Cette action s’inscrit en dehors de toute idée caritative et dans le droit fil des idéaux de la laïcité et du libre examen, simplement au nom de la solidarité et du respect des droits humains – en particulier ceux énoncés dans l’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

L’ULB et le CAL tiennent à saluer le courage et la persévérance des étudiants qui se mobilisent pour accompagner les migrants, jour et nuit, leur prodiguer soins, repas, vêtements, abri et sanitaires de nature à leur garantir un accueil digne à défaut d’être confortable.

Nous souhaitons également par cette action rappeler les responsables gouvernementaux à leurs devoirs. À ce jour, seule la plate-forme citoyenne accueille effectivement les candidats au statut de réfugié qui fuient la guerre et la violence. Si l‘on peut comprendre que les services publics aient eu besoin de temps pour s’organiser, après un mois et demi d’une situation précaire, ils auraient pu et dû reprendre le contrôle global de la situation plutôt que de continuer à se défausser sur le monde associatif. Il appartient à un État démocratique, soucieux de défendre les droits humains et les libertés fondamentales, de faire face à ses obligations.

Cet appel lancé, nous réaffirmons notre soutien aux bénévoles qui, par tous les temps, permettent à la Belgique de sauver la face aux yeux des femmes, des hommes et des enfants qui cherchent asile dans le respect de valeurs qu’ils nous ont si souvent entendu défendre.

 

Astrid Murango, porte-parole de ULB Students with refugees
Henri Bartholomeeusen, président du CAL
Didier Viviers, recteur de l’ULB

Thématiques abordées: