Espace de libertés | Avril 2019 (n° 478)

[ACCÈS LIBRE] Un mouvement laïque en pleine maturité


Libres ensemble

Quand on jette un coup d’œil dans le rétroviseur, on voit défiler les combats exemplaires menés par le mouvement laïque depuis 50 ans. La longue vue tournée vers demain se mue en kaléidoscope, réfléchissant toutes les couleurs de la mobilisation.


Cet article est disponible en accès libre et fait partie du dernier numéro de notre magazine Espace de libertés (avril 2019).

Envie d’en lire plus ? Commandez ce numéro (2€) ou abonnez-vous (20€ – 10 numéros/an) !

Commander S’abonner


Parmi les combats laïques menés ces cinquante dernières années, citons, en flux continu : la défense et la promotion de la laïcité, l’assistance morale, les cérémonies, l’enseignement (promotion de l’enseignement officiel, réseau unique, cours de morale, de philosophie et citoyenneté), l’euthanasie, l’avortement, le financement des cultes, l’interculturalité, la lutte contre le racisme et la xénophobie, le respect des minorités, l’égalité femmes/hommes, la lutte contre l’extrême droite, l’enfermement, la lutte contre la précarité et pour la dignité.

La liste n’est pas exhaustive, les enjeux qui se sont présentés ont nécessité compétences et énergies. Et ce, malgré les attaques extérieures et les critiques internes propres à une structure non dogmatique et qui prône le libre examen et l’esprit critique, en l’espérant néanmoins constructif. Cette association, cette « laïcité organisée », ce mouvement d’éducation permanente, de défense et de représentation de la communauté non confessionnelle est passé du combat pour séparer l’Église de l’État – sans renoncer nullement à ses combats fondateurs – à la défense et à la promotion d’un principe universel : la laïcité comme principe humaniste qui fonde le régime des libertés et des droits humains sur l’impartialité du pouvoir civil démocratique dégagé de toute ingérence religieuse. Et qui oblige l’État de droit à assurer l’égalité, la solidarité et l’émancipation des citoyens par la diffusion des savoirs et l’exercice du libre examen.

La base: le maillage associatif

Tel est bien l’objet d’un centre d’action, y compris laïque. Mais ne nous laissons pas bercer par la nostalgie satisfaite et mobilisons-nous avec l’enthousiasme de la construction. Pour bâtir, il faut disposer de fondations solides. Le CAL, au fil des ans, a veillé à étendre et renforcer son maillage associatif, ses structures de proximité, ses services à la population en contribuant à l’encadrement, à la formation, à la logistique des bénévoles et des permanents impliqués dans ce secteur. Ces préoccupations restent centrales aujourd’hui.

Des actions en éventail

Les actions découlent d’un principe et de valeurs qui y sont associées et se concentrent sur quelques grandes thématiques qui ont par ailleurs toujours mobilisé le mouvement. À titre exemplatif, citons les questions éthiques, la vaste problématique de l’enseignement allant de revendications en matière de réseau scolaire, de mixité sociale, de gratuité, de cours philosophiques avec un combat d’une brûlante actualité : le cours de philosophie et de citoyenneté. De la commune à l’Europe et plus largement encore, l’évolution de la démocratie, les dérives extrémistes, les confiscations de libertés, les simplifications populistes retiennent notre attention et suscitent nos réactions. Aujourd’hui, le CAL rassemble quelque 300 associations fédérales, communautaires, régionales et locales, administrées, animées par plus de 4 000 militants engagés dans la défense et la promotion du mouvement. Les secteurs d’intervention n’ont cessé de se diversifier : sensibilisation et responsabilisation des citoyens visant à l’autonomie et s’inscrivant dans une démarche d’éducation permanente, publications, conférences, audiovisuel, coopération au développement, aide aux personnes notamment dans les prisons, les hôpitaux, les maisons de repos et de soins, éducation à la vie sexuelle et affective, organisation de jeunesse, service d’aide aux jeunes, centre de planning familial, structures de solidarité et de convivialité…

Toutes les personnes impliquées dans la vie du mouvement laïque ont rendez-vous demain et dans les années à venir, pour poursuivre la mobilisation des bonnes volontés, pour appréhender les nouveaux défis et associer le plus grand nombre à une vie libre, égalitaire, solidaire et responsable.

L’année 2019 sera jalonnée d’activités labellisées « 50e » qui se dérouleront sur l’ensemble du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Publications, expositions, conférences, rencontres thématiques, accueil de personnalités, activités culturelles et festives, des activités diversifiées seront mises en œuvre. Le point d’orgue est programmé les 11 et 12 octobre 2019 à Liège, à la Cité Miroir. Nous espérons que vous serez nombreux à y participer. L’année du 50e anniversaire du Centre d’Action Laïque se veut une belle l’occasion de confronter notre histoire avec nos vécus et nos combats actuels pour favoriser une société plus juste, plus progressiste et plus fraternelle en prenant en compte les réalités européennes et mondiales.