Espace de libertés – Mai 2015

Espace de brièvetes

Le massacre de Garissa a donné une dimension cauchemardesque à l’intolérance religieuse. Ce jour-là, les Shebab ont fait le tri entre musulmans et chrétiens en demandant à leurs otages de réciter des sourates. Cent quarante-huit personnes essentiellement de confession chrétienne ont péri dans cette attaque. Comment imaginer le vivre ensemble après une telle horreur? Il y a plus de 82% de chrétiens au Kenya. L’islam, pratiqué par près de 11% de fidèles, est la deuxième religion du pays. (map)