Espace de libertés – Octobre 2016

Devine qui vient dîner? Le Dalaï-Lama


Espace de brièvetes

Le 14e Dalaï-Lama était de passage à Bruxelles en ce mois de septembre 2016 et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il a fait recette. À un tel point d’ailleurs que d’aucuns se sont émus des tarifs pratiqués (490 euros par personne) pour avoir l’immense privilège de pouvoir assister à un colloque sur la Mindfulness de deux jours et où Océan de sagesse faisait office de produit d’appel. Soyons de bon compte: la simple conférence au Heysel était accessible à partir de 12 euros (9 000 places). Mais au diable ces viles préoccupations matérialistes, le fait est qu’à cette occasion l’Union bouddhique belge a pu redire sa certitude que le bouddhisme accéderait bientôt au nirvana belgo-belge de la reconnaissance officielle. Ce serait l’aboutissement d’une longue marche administrative commencée voici dix ans et qui, inexplicablement, piétine dans les labyrinthes insondables de la politique. Si cela se concrétise, le CAL ne sera donc plus la seule organisation non confessionnelle à être adoubée par les représentants du peuple belge car l’Union bouddhique belge ne se veut pas Église – “Nous n’avons pas de Dieu”, insiste son président actuel, le socialiste bruxellois flamand Carlo Luyckx– mais bien une communauté philosophique qui réunirait environ 100 000 sympathisants en Belgique. “Minute, papillon!”, a cependant cru devoir objecter la porte-parole du ministre de la Justice qui a précisé qu’aucun texte de loi n’était encore sur la table. Restons zen.