Espace de libertés – Octobre 2016

Tout ce que les non-croyants ont toujours voulu savoir sur la religion…


Droit de suite

C’est une grosse “brique” de plus de sept cents pages que Guy Donnay – ancien directeur du Musée royal de Mariemont – vient de consacrer à une approche historique des religions “à l’intention des non-croyants. On peut d’emblée se demander la raison de ce ciblage particulier. L’histoire des religions serait-elle différente selon que l’on soit personnellement croyant ou non? En tout cas, comme le souligne Jean Baubérot dans sa préface, il serait désastreux que la science des religions soit réservée aux seuls croyants. Et de nous rappeler au passage que l’un premiers inventeurs de la laïcité politique était un pasteur protestant du XVIIe siècle, Roger Williams, qui prenait volontiers la métaphore d’un voyage en bateau: une fois à destination, chaque passager pourra prendre la direction qui lui plaît, en toute liberté. Mais tant qu’il est à bord, il doit se soumettre aux règles d’un “vivre ensemble” qui permet à chacun d’avoir sa place en bonne intelligence avec ses voisins.

De l’intelligence, il y en a à la pelle dans ce livre à la fois très personnel et très documenté (tout comme l’était Au commencement était le logos… Et après? paru dans la collection “Laïcité” du CAL en 2010) où Guy Donnay donne la quintessence de sa vision propre du sujet. Une vision nourrie par une carrière académique longue et riche, un pragmatisme de bon aloi et un constant souci, sinon d’exactitude – existe-elle d’ailleurs en ce domaine? – en tout cas de rationalité (l’auteur est archéologue) mais sans exclure un parti pris matérialiste et athée qu’il assume crânement. (jph)