Espace de libertés – Avril 2015

Espace de brièvetes

Le gouvernement de gauche suédois a fait primer «ses principes en mettant fin, au nom des droits de l’homme, à sa coopération militaire avec l’Arabie saoudite, un partenaire stratégique des Occidentaux pour stabiliser le Moyen-Orient», a rapporté l’AFP. Stockholm a annoncé en effet qu’il ne renouvellerait pas un accord signé en 2005, qui avait permis à l’époque au suédois Saab de vendre des radars. La nouvelle coalition qui réunit depuis octobre sociaux-démocrates et verts s’est lancée dans une diplomatie audacieuse. À sa tête, on retrouve Margot Wallström qui revendique une «politique étrangère féministe», tout en évitant d’évoquer directement la condition des Saoudiennes. En filigranes, la Suède entend redevenir «une puissance morale» comme au temps du social-démocrate assassiné Olof Palme. La morale contre le business: un peu d’utopie en politique ne peut pas faire de tort. (map)