Espace de libertés – Septembre 2016

Un de nos lecteurs commente l’assassinat du père Hamel


Droit de suite

Comment ne pas être estomaqué et scandalisé par ce qui se passe actuellement dans la classe politique française? Quelle hypocrisie! Un simple citoyen français vient d’être assassiné par un islamiste. C’est un acte barbare, triste et inacceptable. Mais, en fait, c’est un membre d’une religion qui a assassiné un membre d’une autre religion. Et du coup, tous les politiques français sont bouleversés au point d’assister à une messe dans la cathédrale à Paris. Or il se fait que la religion pour qui travaillait la victime, l’Église catholique, a dominé dictatorialement l’Europe pendant des siècles et a sa propre histoire de maltraitance, de meurtres, de bûchers, de tortures sur des centaines de milliers de personnes, au seul motif qu’ils ne voulaient pas croire aux fables du catholicisme. Et voilà que l’État français va s’agenouiller devant ses officiants. L’hypocrisie du politique est immense et son comportement malfaisant. (U. Florizoone)