Espace de libertés – Septembre 2017

Espace de brièvetes

Au Népal, comme dans d’autres régions d’obédience hindouiste, les femmes sont forcées à un exil menstruel. Elles sont en effet bannies du foyer durant leurs règles, ainsi qu’après un accouchement, car considérées comme impures. La pratique du “chhaupadi” leur interdit de toucher la nourriture d’autrui, les hommes, le bétail et les icônes religieuses (cherchez l’intrus) durant cette période. Et tant pis si certaines femmes sont mortes dans la solitude de leur hutte d’exil, ici mordues par un serpent, là étouffées par le feu allumé pour se réchauffer. Des drames que le Parlement népalais espère éviter à l’avenir, puisqu’une loi vient d’être votée pour interdir cette tradition, sous peine de prison et d’une amende.