Espace de libertés – Avril 2017

Libres enfants de Molenbeek…


Dossier
Xavier Haine est un jeune instituteur en poste à l’École fondamentale n°7 “Arc-en-ciel” de Molenbeek-saint-Jean. Il avoue volontiers être passionné par son métier et reste très attentif ce que les choses se passent pour le mieux avec ses élèves âgés en moyenne de 11 ans, et dont beaucoup sont issus de familles musulmanes. Lors des attentats de Bruxelles de mars dernier, il a repris avec eux le dialogue constructif qu’il avait dû engager après l’attaque de Charlie Hebdo.

Sollicité par Espace de Libertés, Xavier Haine a recueilli auprès de ses élèves quelques réactions à vif sur ce que le CPC apporte – ou pas – à des enfants qui ont généralement peu l’occasion de se confronter à d’autres réalités et d’autres points de vue que ceux qui prévalent dans leur quartier.

Dans cet établissement communal, le CPC est donné par une enseignante qui se partage entre plusieurs implantations. Il s’agit ici du cours commun et obligatoire de 1 heure par semaine. Sans doute la personnalité et l’engagement personnel des professeurs, titulaire et maître spécial, ont-ils un impact décisif sur la manière dont les enfants reçoivent cette nouvelle façon de regarder le monde que constitue le CPC. C’est en tout cas ce qui ressort de plusieurs des réactions qu’on lira ci-dessous. Mais en tant que tel, le dispositif offre un cadre régulier qui permet au corps enseignant d’ouvrir un dialogue structurel entre les enfants eux-mêmes. Car en effet, si les rôles de l’instituteur et du maître spécial sont cruciaux, il n’en reste pas moins que le dispositif du CPC crée une véritable petite “communauté de recherche philosophique” entre enfants. Il leur ouvre la possibilité de s’exprimer, de dire qui ils sont eux-mêmes, dans leur subjectivité et leur vérité propres. Ce n’est pas tout mais ce n’est pas rien…

Dernière remarque: ces témoignages sont tels que Xavier Haine nous les a transmis et lorsqu’il y est question du “cours d’EPC”, il faut entendre en fait le cours de philosophie et citoyenneté (CPC).

Merci à Xavier Haine, instituteur à l’École communale fondamentale n°7 “Arc-en-ciel” et Maïté Martinez-Argarate, responsable des ateliers d’improvisation théâtrale à Molenbeek, qui nous ont permis généreusement de partager leur expérience.

© Stripmax– Luca: “J’aime le cours d’EPC, on s’y amuse. Chacun dit ce qu’il pense et donne son avis. J’aime les exercices qu’on a. Parfois nous avons de chouettes évaluations.”

– Helin: “Je trouve que le cours d’EPC est bien. On joue, on travaille, on apprend à se respecter. La professeure nous apprend à nous exprimer, à nous poser des questions…”

– Fatoumata: “Moi j’aime bien le cours d’EPC, c’est très chouette. On fait des débats et chacun peut donner ses opinions. J’aime bien ça car il n’y a pas de mauvaises réponses et toutes les réponses sont justes. On parle de différentes choses et c’est très intéressant.”

– Emmanuel: “Le cours d’EPC est très chouette, on ne fait pas beaucoup de choses. Je m’amuse à ce cours. On n’écrit pas mais on parle.”

– Samuel: “C’est un peu cool et j’aime un peu.”

– Hamza: “J’aime bien le cours d’EPC car c’est amusant et juste. C’est un peu difficile quand on fait des débats et cela nous fait réfléchir.”

– Islam: “Le cours d’EPC est bien. On fait des débats et on fait aussi des jeux sur la démocratie. On parle de ce qui se passe en Belgique. Mais je trouve que c’est embêtant car cela nous prend une heure de religion et on doit connaître la religion pour la défendre. Bref, ce nouveau cours est bien. Ça nous aide à pouvoir connaître le monde, c’est déjà bien si ça remplace 1 heure de religion.”

– Jesse: “J’aime bien le cours d’EPC. J’aime ce qu’on fait: travailler, jouer, rigoler faire des débats, voter oui ou non. La professeure est très gentille. Le cours nous aide à bien nous améliorer et à moins raconter notre vie. Ça nous parle de la démocratie, de la religion, des droits et des devoirs, des droits de l’homme…”

– Mariama: “C’est cool, on peut donner son opinion. On joue avec des crayons et des bics. On s’amuse, on écrit et on rigole. Madame nous pose des questions comme ce qu’on aime faire.”

– Armina: “J’aime bien quand madame nous pose des questions. Pourquoi, qui… J’ai aimé quand on a regardé la vidéo avec les crayons et puis on a fait une petite évaluation. Je ne pense pas que c’était une évaluation mais un exercice. C’était trop facile.”

– Salaheddin: “C’est trop génial. J’aime beaucoup. On fait des débats et j’aime faire des débats. La professeure est gentille et j’aime tout en EPC.”

– Constantin: “Moi j’aime bien EPC car la professeure est gentille avec nous. On fait des blagues, on rigole et j’aime travailler avec elle. J’aime bien parler devant la classe et écouter.”

– Bénédicte: “Moi j’aime bien les cours d’EPC car on y apprend plein de choses, qu’on rigole beaucoup et que personne n’a raison ou tort. J’aime beaucoup quand on fait des jeux. Je regrette que cela ne soit qu’une heure et pas deux heures.”

– Sohail: “J’aime bien. On apprend beaucoup de choses sur les droits que nous avons. J’aime aussi à cause des débats. Elle nous donne des situations et on doit débattre.”

– David: “J’aime ce cours. On apprend plein de choses, par exemple sur les partis politiques. Dommage que cela ne soit que le lundi et que cela ne dure qu’une heure. J’ai aimé quand on a joué avec les bics et les crayons.”

– Mohamed: “Je trouve que le cours d’EPC m’aide à comprendre des situations. Parfois, il m’aide à prendre des décisions. Ça m’aide à comprendre des choses et ça m’apprend à faire des débats.”

– Safaa: “J’aime beaucoup le cours d’EPC des fois on joue, on fait des activités… En fait, il y a plein de choses différentes. C’est pour ça que j’aime beaucoup.”

– Abdellatif: “C’est bien. On apprend plein de choses. On joue parfois à des jeux.”

– Wiam: “Je pense que ce cours est amusant et que cela m’apprend beaucoup de choses. C’est très intéressant.”

– Lorenzo: “Je trouve que le cours d’EPC est cool. On parle de chouettes thèmes. On s’amuse en travaillant. En même temps que l’on fait des jeux, on travaille et ça c’est cool. J’aime bien l’idée du film et du questionnaire.”

– Asmaa: “Je trouve le cours d’EPC trop bien car la professeure explique très bien. C’est très intéressant.”

– Sümeyye: “On apprend des choses. On joue à des jeux. On fait des activités. On parle de la vie. On explique nos choix. Heureusement qu’on a EPC.”