Espace de libertés – Octobre 2017

Espace de brièvetes

Charline Vanhoenacker a aligné les métaphores et les vérités bien senties sur France Inter pour marquer les 15 ans de la loi belge sur l’euthanasie. “Vous les Français, vous avez été plus rapides que les Belges pour abolir la peine de mort, mais vous tardez à abolir la peine de vie!” Elle a dans la foulée rappelé la fragilité de ladite vie, politique ou non: “L’euthanasie ne peut être autorisée que dans les cas extrêmes, comme en cas de maladie incurable ou… si on a voté Fillon à la présidentielle. De toute façon, que vous soyez pour ou contre, on sera peut-être bientôt tous euthanasiés par l’index de Kim Jong-un et ce sera réglé. C’est justement parce qu’on aime la vie qu’on ne veut pas en gâcher la fin. Alors, puisque le Styx passe par Quiévrain, autant le franchir en douceur.” Un peu dure, Charline Vanhoenacker? D’accord, la loi française sur l’euthanasie est du genre hypocrito-restrictif. Mais bon, la France est éternelle. Autant ne pas gâcher sa joie. (AV)